Thèmes incontournables

  1. 01
    Avant de partir

    La préparation avant le départ n’est pas à prendre à la légère quand il est question d’immigration. Une bonne planification peut faire la différence pour vous et votre famille. Voici quelques renseignements qui vous aideront à bien vous préparer avant votre départ pour la Colombie-Britannique.

  2. Connaître votre future province
    Conseil 01
    Connaître votre future province

    Il est fortement conseillé de parcourir les sites touristiques afin de recueillir des informations générales sur la province telles que le climat, la géographie, les attraits touristiques, les villes importantes, l’histoire, etc.  Pour l’information touristique en français, consultez le site www.tourisme-cb.com.

  3. Opportunités d'emploi
    Conseil 02
    Opportunités d'emploi

    Renseignez-vous sur les opportunités d’emploi dans la province. Il est important de noter que la recherche d’emploi en Colombie-Britannique peut être différente de la recherche d’emploi dans votre pays ou province d’origine. Consultez la page Emploi pour de l’information et des ressources à ce sujet.

  4. Démarches d'installation
    Conseil 03
    Démarches d'installation

    Pour vos démarches d’installation en Colombie-Britannique, vous aurez besoin de documents officiels traduits en anglais. Il est préférable de les faire traduire et officialiser dans votre pays ou province d’origine afin d’éviter des frais importants en Colombie-Britannique . Voici certains types de documents importants à faire traduire en anglais :

    • Acte ou certificat de naissance
    • Permis de conduire
    • Certificat de mariage
    • Diplômes et certificats
    • Lettres de référence, s’il y a lieu (il est ici question des lettres de vos derniers employeurs qui peuvent servir à votre future embauche)
    • Carnet de vaccination
  5. Prévoir un hébergement
    Conseil 04
    Prévoir un hébergement

    Pensez à l’avance à l’organisation de votre hébergement provisoire. Vous aurez ainsi l’esprit tranquille à votre arrivée. En effet, cela pourrait prendre plusieurs jours pour trouver un logement permanent qui vous convienne.

    Consultez notre rubrique sur le logement pour en savoir plus.

  6. Prévoir une petite somme en dollars canadiens
    Conseil 05
    Prévoir une petite somme en dollars canadiens

    Prévoyez un peu d’argent en devise canadienne afin de pouvoir régler facilement vos premiers achats. Sachez qu’il est possible de changer son argent à l’aéroport, dans les centres des grandes villes et dans les banques.

    Consultez notre rubrique sur les banques et les finances pour en savoir plus.

  7. Pratiquer votre anglais
    Conseil 06
    Pratiquer votre anglais

    Pratiquez votre anglais. Vous pourrez suivre des cours de langue une fois installé(e) sur place.

    Consultez notre rubrique sur l’éducation pour en savoir plus.

  8. 02
    Premières étapes
  9. À l' aéroport
    À l' aéroport

    À l’aéroport international de Vancouver, il y a un service d’accueil aux nouveaux immigrants qui se situe à l’intérieur de la zone d’immigration du Canada. Il s’agit du Community Airport Newcomers’ Network (CANN). Vous pourrez y obtenir des informations de base sur les divers services dont vous aurez besoin pour vous installer au Canada.

    Pour plus d’information, visitez le site web de CANN

  10. Accueil et accompagnement en français
    Accueil et accompagnement en français

    Le Programme d'immigration francophone de la Colombie-Britannique vous accueille et vous oriente en français pour répondre à toutes vos questions relatives à votre statut au Canada, au logement, à l’emploi, à la santé, à l’éducation, à la vie communautaire, et plus encore. Entrez en contact avec nous dès aujourd’hui pour prendre rendez-vous avec nos conseillers.

  11. Le logement
    Le logement

    Consultez notre rubrique sur le logement pour des conseils sur la recherche d’un logement provisoire ou permanent.

  12. Le numéro d’assurance sociale (NAS)
    Le numéro d’assurance sociale (NAS)

    Le numéro d’assurance sociale (Social Insurance Number, ou SIN en anglais) correspond au numéro à neuf chiffres inscrit sur une carte d’assurance sociale produite par le gouvernement du Canada.

    Il est essentiel pour plusieurs raisons:

    1. Avoir un numéro d’assurance sociale est nécessaire pour travailler au Canada ou pour recevoir des prestations et services liés aux programmes gouvernementaux.
    2. Vous devrez fournir votre NAS à votre employeur lorsque vous serez embauché(e).
    3. Vous devrez fournir votre NAS pour ouvrir un compte de banque.

     

    Pour obtenir votre numéro d’assurance sociale, téléphonez au 1-800-808-6352 ou consultez le site web de Service Canada.

  13. La carte d’assurance maladie (MSP en anglais)
    La carte d’assurance maladie (MSP en anglais)

    Dès votre arrivée, entreprenez les démarches en vue d’obtenir votre carte d’assurance maladie. Ces modalités prennent du temps (environ trois mois), d’où l’intérêt de les entamer le plus rapidement possible.

    Pour plus d’informations à ce sujet :

  14. L’école
    L’école

    Inscrivez dès que possible vos enfants à l’école. Notez qu’il n’est pas nécessaire d’attendre d’avoir un domicile permanent pour le faire. Si vous arrivez après la rentrée scolaire, il faudra accélérer le processus pour que les enfants manquent le moins de cours possible. 

    Consultez la rubrique sur l’éducation pour en savoir plus.

  15. La prestation pour enfants
    La prestation pour enfants

    La Prestation Fiscale Canadienne pour Enfants (PFCE) est un montant que le gouvernement verse aux familles mensuellement afin de les aider à subvenir aux besoins des enfants âgés de moins de 18 ans. Plusieurs conditions s’appliquent.

    Renseignez-vous auprès de l’Agence du revenu du Canada au 1-800 387-1194 (sans frais) ou visitez leur site web.

  16. Guide des ressources et services aux nouveaux arrivants
    Guide des ressources et services aux nouveaux arrivants

    Un guide des ressources et services aux nouveaux arrivants en Colombie-Britannique est publié par le gouvernement provincial en français. Ce guide fournit de l’information sur les divers centres d’aide aux immigrants, comme MOSAIC ou ISS of BC, qui offrent une gamme de services aux immigrants. Que vous cherchiez des informations à propos des cours de langue, de l’aide à l’emploi ou des services de traduction, ils peuvent constituer un soutien précieux au moment de votre installation.

  17. 03
    Banque et finances
  18. Comment ouvrir un compte en banque
    Comment ouvrir un compte en banque

    Selon la loi canadienne, vous avez le droit d’ouvrir un compte bancaire personnel. Vous pouvez ouvrir un compte, même si :

    • Vous n’avez pas d’emploi
    • Vous n’avez pas d’argent à placer dans le compte
    • Vous avez été en faillite


    Comment ouvrir un compte de banque ?

    Pour ouvrir un compte, vous devez aller à la banque en personne et montrer une pièce d’identité. Vous devez utiliser la pièce d’identité originale (pas de photocopie). Il existe différentes combinaisons d’identité que vous pouvez utiliser.

    Vous avez deux choix:

    Choix 1 – Voir deux pièces d’identité de la liste A.
    Liste A :

    • Un permis de conduire canadien
    • Un passeport canadien actuel
    • Un certificat de naissance canadien
    • Une carte d’assurance sociale (NAS)
    • Un certificat de statut d’Indien
    • Une carte d’assurance-maladie provinciale ou territoriale (note : une telle carte ne peut pas être utilisée en Ontario, à l’Île-du-Prince-Édouard et au Manitoba)
    • Un certificat de citoyenneté ou un certificat de naturalisation canadienne
    • Une carte de résident permanent ou un formulaire IMM 1000, IMM 1442, IMM 5292 de Citoyenneté et Immigration Canada

    Si vous n’avez pas deux pièces d’identité de la liste A ci-dessus, vous pouvez :

    Choix 2 – Présentez une pièce d’identité de la liste A et une pièce d’identité de la liste B, ci-dessous :
    Liste B :

    • Une carte d’identité d’employé avec photo
    • Une carte de débit ou carte bancaire à votre nom et votre signature
    • Une carte de crédit canadienne avec votre nom et votre signature
    • Une carte de client de l’Institut national canadien pour les aveugles avec votre photo et votre signature
    • Un passeport étranger actuel ou courant

    La banque peut refuser d’ouvrir un compte pour vousl si elle soupçonne que vous avez commis un crime lié à une banque, si vous harcelez ou menacez un employé de banque ou si vous présentez une fausse pièce d’identité.

    Prenez rendez-vous avec nos agents si vous avez besoin d’aide pour ouvrir un compte bancaire.

  19. <p style=Gestion d’un compte chèque

    ">

    Gestion d’un compte chèque

    Lorsque vous ouvrez un compte courant, la banque vous fournira des chèques temporaires jusqu’à ce que vous en commandiez des permanents. Les chèques sont payants au Canada et sont relativement peu utilisés. Vous pouvez commander des chèques de la banque ou d’une autre société. La boîte de chèques que vous commanderez vous sera envoyée par la poste.

    Pour payer par chèque :

    • Prévoyez suffisamment de temps pour le chèque atteigne le bénéficiaire à la date prévue.
    • Assurez-vous d’avoir suffisamment d’argent dans votre compte pour couvrir les chèques que vous avez écrits pour éviter une insuffisance de fonds (NSF). Sachez que votre institution financière et l’émetteur de factures pourraient vous facturer des frais si vos fonds ne permettent pas de couvrir le montant d’un chèque.
    • Gardez une trace de tous vos paiements par chèque.

    Notez que vous pouvez annuler un chèque en le biffant et en écrivant VOID ou ANNULÉ dessus.

    Certaines raisons courantes pour lesquelles les gens annulent leur chèque sont :

    • Pour mettre en place un paiement automatique
    • Pour annuler un chèque qui comportait une erreurIl y a une erreur sur le chèque.

    Un chèque annulé est un chèque qui ne sera pas utilisé ou encaissé. Il ne va pas non plus être remplacé par un autre chèque à partir du même compte avec le même numéro de chèque. Annuler un chèque vous guaranti que ce chèque ne sera pas utilisé ou encaissé.

    Selon la loi canadienne, vous avez le droit d'ouvrir un compte bancaire personne. Vous pouvez ouvrir un compte, même si:

    • 1. Vous n'avez pas d'emploi.
    • 2. Vous n'avez pas d'argent à placer dans le compte.
    • 3. Vous avez été en faillite.
  20. Rapport de crédit
    Rapport de crédit

    Un rapport de crédit résume votre historique de crédit. Il est l’un des principaux outils que les prêteurs utilisent pour déterminer s’ils peuvent vous accorder un crédit.  

    Votre dossier de crédit contient des informations sur votre situation financière passée et présente :

    • Informations personnelles
      Ce sont des informations telles que vos nom, adresses actuelle et précédente, numéro d’assurance sociale, numéro de téléphone, date de naissance et employeurs actuels et passés.
    • L’information de crédit
      Il s’agit des informations relatives à un crédit que vous avez déjà, comme une carte de crédit, une ligne de crédit, un prêt ou une hypothèque.
    • Informations bancaires
      Ce sont des informations sur les comptes que vous avez. Ces données comprennent aussi les chèques à découvert (chèques annulés pour fonds insuffisants) que vous avez écrits.
    • Les documents publics
      Il s’agit des informations sur le dossier public, comme une faillite ou une décision de justice relative à un crédit contre vous. Les prêts garantis, qui sont soutenus par un actif (votre propriété par exemple), peuvent également apparaître dans votre rapport de crédit.
    • Informations sur la collection
      Il s’agit des informations sur d’éventuelles dettes que vous n’avez pas pu payer.
    • Déclaration des consommateurs
      Il s’agit d’une déclaration que vous auriez fait pour expliquer une situation particulière, comme un différend avec une institution financière ou un avertissement de fraude.
    • Rapport de questionnement de crédit
      Il s’agit d’une liste de toutes les personnes qui ont consulté votre crédit : vous-même, un prêteur, ou tout autre organisme agréé.

     

  21. Impôts
    Impôts

    En tant que particulier ou entreprise, vous serez tenu(e) de déclarer vos revenus. Cependant, selon vos revenus et votre situation, vous pourrez aussi bénéficier des prestations et services du gouvernement. Pour plus d’informations, consultez le site de l’Agence du revenu du Canada ou prenez rendez-vous avec l’un de nos agents d’établissement.

  22. Crédit
    Crédit

    Le crédit, c’est la possibilité d’obtenir des biens ou des services avant le paiement, dans l’optique où ce dernier sera effectué dans l’avenir.

    Dans le monde d’aujourd’hui, le crédit est fréquent dans la vie quotidienne. Les cartes de crédit sont devenues une commodité nécessaire pour louer une voiture comme pour réserver un billet d’avion ou une chambre d’hôtel, par exemple. Cependant, l’utilisation judicieuse du crédit est essentielle pour construire votre historique de crédit solide et maintenir votre santé fiscale.

    Voici quelques conseils pour construire un bon historique de crédit :

    • Payer ses factures rapidement
    • Ouvrir un compte courant et ne jamais le laisser sans fonds
    • Ouvrir un compte épargne et y déposer des fonds régulièrement
    • Obtenir une carte de crédit d’un magasin, et y faire des paiements mensuels réguliers
    • Obtenir un petit prêt à l’aide de son compte d’épargne à titre de garantie
    • Obtenir un cosignataire d’un prêt et rembourser le prêt comme convenu.

    Les avantages du crédit :

    • Possibilité d’acheter des articles nécessaires maintenant
    • Ne pas avoir à transporter de l’argent
    • Création d’un registre des achats
    • Plus facile d’utilisation que les chèques
    • Consolidation des factures en un seul paiement

    Les inconvénients du crédit :

    • Taux d’intérêt élevés si le solde n’est pas remboursé à temps (coût plus élevé des articles)
    • Peut exiger des frais supplémentaires
    • Les difficultés financières peuvent survenir si l’on perd la trace des montants dépensés chaque mois
    • Vous pourriez être tenté(e) de faire des achats impulsifs qui pourraient vous coûter cher

    Vos responsabilités

    • Dépensez seulement ce que vous pouvez rembourser au complet.
    • Assurez-vous de lire et de comprendre le contrat de crédit.
    • Remboursez promptement vos dettes.
    • Informez vos créanciers si vous ne pouvez pas effectuer les paiements requis à temps.
    • Signalez immédiatement la perte ou le vol de cartes de crédit.
    • Ne donnez jamais votre numéro de carte de crédit par téléphone à moins que vous appeliez votre institution bancaire ou que vous êtes certain de l’identité de l’appelant.

    Construire un historique de crédit solide

    En ayant un bon historique de crédit, un créancier pourrait consentir plus facilement à vos avancer des fonds, notamment pour des achats importants comme une voiture ou une maison.

    Voici quelques conseils pour construire un bon historique de crédit :

    • Mettez en place un dossier de travail stable.
    • Payez toutes vos factures rapidement
    • Ouvrez un compte courant et ne pas rebondir contrôles.
    • Ouvrez un compte épargne et déposez-y des fonds régulièrement
    • Obtenez une carte de crédit d’un magasin, et faire des paiements mensuels réguliers.
    • Obtenez un petit prêt à l’aide de votre compte d’épargne à titre de garantie.
    • Obtenez un cosignataire d’un prêt et remboursez le prêt comme convenu.
  23. 04
    Éducation

    Les institutions d’éducation publiques et privées en Colombie-Britannique offrent des formations en anglais et en français. Inscrivez vos enfants à l’école dès que possible après votre arrivée au Canada. Il n’est pas nécessaire d’attendre d’avoir un domicile fixe pour compléter l’inscription

  24. L'école en français
    L'école en français

    Au Canada, selon la Charte canadienne des droits et libertés, les parents francophones ont depuis 1982 le droit d’éduquer leurs enfants dans leur langue maternelle. 

    Deux types de programmes sont disponibles dans les écoles publiques de la Colombie-Britannique : le programme francophone et le programme d’immersion française. Ces programmes sont gratuits et bénéficient en général d’un service de transport.

     Le programme francophone

    • L’enseignement se donne entièrement en français
    • Les cours d’anglais sont généralement offerts à partir de la 4e année

    Pour plus d’informations sur les conditions d’éligibilité et pour connaître la liste des écoles francophones, adressez-vous au Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique.

    Le programme d’immersion française (French Immersion Program)
    Ce programme offre une partie des cours en français. La quantité de cours en français varie selon les établissements. L’objectif de ce programme est d’enseigner le français comme langue seconde.

    Pour connaître la liste des écoles offrant des programmes d’immersion en français et les différentes options qui s’offrent à vous, voir les différents districts scolaires.

    Cliquez ici pour mieux comprendre les différences entre ces deux programmes.

    Programme payant
    L'École française internationale de Vancouver offre un parcours scolaire en français, de la maternelle au collège, qui répond aux standards du Ministère de l’Éducation de la France.

  25. L’école élémentaire et secondaire
    L’école élémentaire et secondaire

    En Colombie-Britannique, l’école est obligatoire pour les enfants âgés entre 5 et 16 ans. Il y a deux niveaux d’éducation:

    - L’élémentaire (de la maternelle à la 7e année)
    - Le secondaire (de la 8e à la 12e année)

    Les enfants peuvent entrer à la maternelle à partir de l’âge de 5 ans. Pour les plus jeunes, il est possible de les inscrire à la prématernelle. La liste des prématernelles francophones peut être consultée en contactant la Fédération des parents de la Colombie–Britannique. Veuillez noter que les prématernelles sont payantes.

    Dans les cas spécifiques où les enfants ne peuvent pas fréquenter les écoles régulières pour cause de maladie ou parce qu’ils habitent trop loin, des programmes d’éducation à distance sont offerts par certaines écoles francophones. Contactez le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique pour plus de renseignements.

    Des cours à distance, ainsi qu’un service pédagogique aux niveaux secondaire et collégial, sont aussi offerts par le Collège Éducacentre.

     

    Le niveau post-secondaire (collèges et universités)

    Des établissements de niveau post-secondaire offrent des programmes en français. Vous pouvez contacter directement les institutions pour en savoir plus sur leur offre de programmes et de cours.

    L’Université Simon Fraser (SFU) offre quelques cours en français au niveau des études supérieures ou de la formation professionnelle.  Veuillez contacter le Bureau des affaires francophones et francophiles de l’université SFU (BAFF) pour connaître les détails concernant leurs programmes offerts en français.

    Le Collège Éducacentre offre la possibilité de faire des études collégiales en français. Le centre propose également des cours de langues, d’hôtellerie, d’informatique, de premiers soins et plus encore.

     

    Apprentissage de l’anglais

    Pour s’installer en Colombie-Britannique, il est recommandé de posséder un bon niveau d’anglais.

    Le programme LINC (Language Instruction for Newcomers to Canada) est un programme d’apprentissage de l’anglais pour les immigrants résidents permanents (nés à l’extérieur du Canada). Ces cours pour adultes sont gratuits et visent l’apprentissage oral et écrit de la langue anglaise tout en étant axés sur l’acquisition des connaissances essentielles pour un nouvel arrivant : soins de santé, hébergement, travail, systèmes bancaire, juridique et politique, ainsi que d’autres aspects de la société canadienne. 

    Pour compléter un test de classement ou des renseignements sur les cours, contactez :

    Pour les résidents de Vancouver, North Vancouver, West Vancouver, Richmond, South Delta, Burnaby et New Westminster :

    Western ESL Services
    LINC Assessment and Referral Centre
    208 – 2525, Commercial Drive
    Vancouver (C.-B.) V5N 4C1
    Tél. : (604) 876-5756
    Fax : (604) 876-0134

    Pour les résidents de Surrey, North Delta, Coquitlam, Port Coquitlam, Maple Ridge et de la vallée du Fraser :

    Surrey Language Assessment Centre
    LINC Assessment and Referral Centre
    202 – 7337, 137th Street 
    Surrey (C.-B.) V3W 1A4 
    Tél. : (604) 507-4150
    Fax : (604) 507-4155 

    Le Collège Éducacentre offre un programme LINC.
    Pour plus d’informations, consultez leur site web ou composez sans frais le 1-800-747-4825.

  26. Formation continue
    Formation continue

    Il est parfois nécessaire de reprendre des études pour acquérir de nouvelles connaissances ou perfectionner celles qu’on possède déjà. Ces formations continues sont souvent offertes à temps partiel et permettent aux étudiants de travailler en même temps.

    • Le Collège Éducacentre propose des cours de formation et de perfectionnement professionnels.
    • Des cours sont offerts en anglais à travers les « Open Learning Agencies » ou par l’entremise des « School District Adult Learning Centres ».
    • Vous pouvez contacter directement les universités et les collèges de la province pour connaitre leurs programmes de formation continue.
  27. Frais de scolarité et aide financière
    Frais de scolarité et aide financière

    Les écoles publiques élémentaires et secondaires sont gratuites. Les collèges, instituts et universités sont payantes. Les personnes n’ayant pas les ressources financières suffisantes pour assumer les frais de scolarité peuvent solliciter des prêts d’études du gouvernement ou bénéficier de certains programmes de soutien.

    Adressez-vous au bureau d’aide financière de l’institution scolaire que vous fréquenterez ou au Ministère de l’éducation de la Colombie-Britannique pour obtenir des renseignements précis correspondant à votre situation.

    Autres programmes d’aide disponibles :

    • Programmes d’aide financière de la Province destinés aux étudiants de citoyenneté canadienne, aux personnes protégées et aux résidents permanents
    • Subventions de la Colombie-Britannique
    • Bourses d’études et de recherche financées par les entreprises privées, des banques ou des particuliers
  28. 05
    Logement
  29. Recherche d’un logement
    Recherche d’un logement

    La recherche d’un logement peut parfois être un casse-tête pour les nouveaux arrivants, mais plusieurs ressources existent afin de vous aider à trouver rapidement un endroit qui convienne à vos besoins ainsi qu’à votre budget.

     

     

    Pour trouver un logement, consultez les sites internet suivants :

    En Colombie-Britannique, il est très courant de louer directement son logement auprès d’un particulier, sans passer par une agence immobilière.

    Soyez vigilant!
    En cherchant votre logement en ligne, soyez vigilant. Les « fausses annonces » sur les sites de recherche en ligne sont de plus en plus courantes. Ces fausses annonces cherchent à vous soutirer de l’argent. Assurez-vous de ne jamais compléter une transaction avant que vous ne soyez certain que celle-ci est légitime.


    Comprendre les annonces
    Au début de vos recherches, vous constaterez que beaucoup d’abréviations sont utilisées afin de présenter les spécificités des logements. Voici quelques exemples d’abréviations utilisées :

    • Apts = apartments |  appartements
    • t/h = town house |  maison de ville
    • bst = basement |  sous-sol
    • br = bedrooms |  chambres à coucher
    • n/p = no pets |  pas d’animaux
    • n/s = no smoking |  non-fumeur
    • = references |  demande de références
    • appls = appliances |  appareils ménagers fournis
    • utils = utilities included |  utilités comprises (chauffage, eau, électricité)
    • d/w = dryer and washer |  sèche-linge et lave-linge

    Il est important de vérifier que les annonces soient réalistes et bien documentées (descriptions détaillées, photos) avant d’entamer toute démarche auprès des propriétaires.

  30. Le coût d’un logement
    Le coût d’un logement

    Après avoir repéré un logement qui vous plait, assurez-vous qu’il convienne à votre capacité financière.

    Les charges
    Lors de la visite du logement informez-vous du montant relatif aux charges, ou utilities en anglais (il s’agit des frais d’électricité et de chauffage). Ce montant peut être inclus ou non dans le montant du loyer. Si les charges sont non comprises, vous devrez contacter vous-même les compagnies responsables pour vos branchements et payer les frais auprès de ces fournisseurs. Au final, le coût réel de votre logement sera plus élevé que ce qui est affiché en ligne.

    Les compagnies courantes utilisées :

    • BC. Hydro et Terasen pour le chauffage et l’électricité
    • Telus ou Shaw pour la ligne téléphonique, la connexion internet et la télévision

    Le dépôt de sécurité
    Quand vous arrêterez votre choix sur le logement idéal, vous devrez verser un dépôt de garantie, ou security deposit. Ce montant ne doit pas dépasser la moitié du coût mensuel du loyer.

    Ce dépôt est une garantie qui permet au propriétaire de couvrir les frais d’éventuels dégâts ou bris dans le logement. Si vous quittez le logement et que ce dernier est dans le même état qu’à votre arrivée, le propriétaire vous remboursera ce montant ou le déduira du loyer de votre dernier mois de location.

    Le contrat de location
    Vous serez aussi appelé(e) à signer un contrat de location. Au Canada, ce contrat est appelé bail, ou Tenancy Agreement en anglais. C’est le contrat que vous signez avec le propriétaire lorsque vous louez un logement. Il indique par écrit les règles de location ainsi que les responsabilités et les droits des deux parties. Vous pouvez signer un bail à n’importe quel moment de l’année.

  31. Changer de logement
    Changer de logement
    • Certains baux sont pour un an ou plus. Une fois que vous avez signé un bail, changer de logement avant l’expiration de celui-ci peut être coûteux .
    • Si vous souhaitez changer de logement, vous devez donner un préavis d’un mois au propriétaire et fermer vos comptes de téléphone, gaz, etc. et/ou les transférer à votre nouvelle adresse. 
    • Vous êtes tenu(e) de nettoyer le logement et de le rendre dans le même état que vous l’avez reçu. Dans le cas contraire, le dépôt de garantie que vous versé pourrait ne pas vous être remboursé. 
    • Le bureau de poste offre un service grâce auquel vous pouvez faire suivre votre courrier à votre nouvelle adresse en effectuer votre changement d’adresse à la poste, moyennant certains frais, si vous désirez vous faire suivre votre courrier.
  32. Vos droits et responsabilité en matière de logement
    Vos droits et responsabilité en matière de logement

    Lorsque vous louez un appartement, il est important de connaître vos droits et responsabilités afin de bénéficier de tout ce à quoi vous avez droit et de ne pas vous retrouver dans des situations de conflit avec le propriétaire.

    La BC Housing Management Commission a pour mandat de régir les normes concernant le logement. Composez le numéro sans frais 1-800 257-7756 afin de parler à un agent (conseil : vous pouvez attendre la fin du message d’accueil et demander un service en français).

    Au Canada, on ne peut pas vous refuser un logement en raison de votre origine ethnique, couleur de peau, âge, lieu de naissance, religion, sexe, état civil, statut familial, orientation sexuelle, handicap ou revenu. Un propriétaire a le droit de refuser de vous louer un logement si vous fumez ou si vous avez des animaux. 

    Pour plus d’informations sur vos droits de locataire, consultez le Guide de survie du locataire.

    Si vous pensez être victime de discrimination, entrez en contact avec :

    Finalement, sachez le propriétaire n’a pas le droit d’entrer chez vous sans votre accord (à moins d’une urgence). Le propriétaire doit vous donner un préavis de 24 heures.

    Litiges

    • En cas de litige vous pouvez contacter le service d’aide juridique (en anglais) The Legal Services Society au (604) 601-6100 ou sur http://www.lss.bc.ca/.
    • Lors de la signature du contrat de location, assurez-vous que le propriétaire vous fournisse un numéro à joindre si vous avez besoin de réparations d’urgence.
    • Le propriétaire doit assumer les frais de réparation, sauf si les dommages sont causés par le locataire.
  33. L’assurance
    L’assurance

    Il est conseillé de contracter une assurance afin de protéger vos biens (meubles, bijoux, appareils électroniques, etc.).

    Pour rencontrer un conseiller en assurances, consultez :

  34. Vivre à Vancouver
    Vivre à Vancouver

    Le prix des loyers et de l’immobilier à Vancouver peut en estomaquer plus d’un. En effet, Vancouver est l’une des villes les plus cher où vivre au Canada. Voici quelques conseils pour trouver un logement relativement abordable dans la région.

    • Les quartiers les plus dispendieux sont le centre-ville (downtown), le West-End, Kitsilano et Shaughnessy. Notez bien qu’il est tout de même possible de trouver des aubaines dans ces quartiers recherchés.
    • L’ensemble Grand Vancouver (c’est-à-dire Vancouver et ses banlieues) est desservi par un système efficace de transports en commun, ce qui facilite les déplacements des citadins qui habitent en banlieue.
    • Les quartiers sont moins dispendieux s’ils sont éloignés du centre-ville. C’est pourquoi les banlieues de Burnaby, New Westminster, Surrey et Coquitlam offrent des logements généralement plus abordables.
    • Pour réduire vos frais de loyer, songez à vivre en colocation. Les sites web d’annonces comme Craigslist et Kijiji listent les personnes à la recherche de colocataires sous la section rooms ou shared housing.
  35. 06
    Chercher un emploi

    Trouver un emploi est une étape importante pour tous les nouveaux arrivants. Il existe plusieurs moyens de trouver du travail. Nous vous conseillons de déjà penser à quel type d’emploi vous aimeriez postuler avant votre arrivée au Canada. Recherchez les entreprises qui vous intéressent et commencez à bâtir un réseau professionnel sur les médias sociaux, plus précisément sur LinkedIn. 

  36. L'ordre des choses
    L'ordre des choses
    • Trouvez une offre d'emploi intéressante
    • Préparer une lettre de présentation et un CV sur mesure
    • Envoyer sa candidature, le plus souvent par email ou par un système en ligne
    • L'employeur choisit quelques candidats à rencontrer en entretien
    • Rencontrer l'employeur pour l'entretion d'embauche
    • Un second entretien est parfois nécessaire
    • L'employeur demande souvent les coordonnées de 3 personnes qui peuvent servir de référence professionnelle au candidat
    • L'employeur fait son choix parmis les candidats. La plupart des employeurs aviseront tous les candidats rencontrés de leur décision
  37. Où chercher
    Où chercher
    • Auprès des entreprises et des organisations qui vous intéressent
    • Banques d’emploi en ligne
    • Foires d’emploi
    • Section des petites annonces des journaux
    • Au travers du networking et de vos réseaux
  38. Le networking est essentiel
    Le networking est essentiel
    • 80% des ouvertures de postes ne sont pas affichées publiquement : c’est le marché caché de l’emploi. Le networking aide à accéder à ces postes.
    • Participez à des évènements organisés par l’association sectorielle de votre domaine
    • Suivez les entreprises et associations de votre secteur sur les médias sociaux
    • Prenez des rendez-vous professionnels d’information avec des personnes de votre domaine
    • Faites-vous faire des cartes de visite personnelles

     

    ASTUCE À L'ARRIVÉE : LE BÉNÉVOLAT, GRANDEMENT BÉNÉFIQUE

    • Pour améliorer votre anglais ou votre français
    • Pour avoir des références locales
    • Pour acquérir une expérience professionnelle en Colombie-Britannique
  39. Qui peut m’aider?
    Qui peut m’aider?

    Selon votre statut au Canada, nous pouvons vous orienter dans votre recherche d’emploi. Work BC peut aussi vous aider.

  40. À retenir
    À retenir
    • Dès votre arrivée, allez dans un bureau de Service Canada pour obtenir votre numéro d’assurance sociale (nécessaire pour travailler)
    • Il faut un niveau d’anglais opérationnel pour avoir un entretien d’embauche auprès d'organisations anglophones
    • La maîtrise du français peut être un atout supplémentaire pour trouver du travail en C.-B., mais les postes purement en français sont rares
    • Il faut parfois commencer par un emploi moins qualifié pour faire ses preuves et progresser au sein de l'entreprise
    • Des possibilités d’avancement sont relativement nombreuses et fréquentes
    • Rédigez votre CV selon les normes canadiennes actuelles.
  41. Quelques banques d’emplois en Colombie-Britannique
    Quelques banques d’emplois en Colombie-Britannique
  42. Attention à la fraude!
    Attention à la fraude!

    Ne donnez pas votre numéro d’assurance sociale, numéro de résident permanent, vos informations bancaires lorsque vous cherchez du travail. Les informations nécessaires vous seront demandées lors de la première journée de travail.

  43. Sources et ressources
    Sources et ressources
  44. Services d'aide à l'emploi
  45. 07
    Vie quotidienne

    La population de la Colombie-Britannique est relativement variée sur le plan linguistique. La proportion de personnes n’ayant ni le français ni l’anglais comme langue officielle augmente d’année en année. La communauté franco-colombienne comprend également un bon nombre de francophones qui n’ont pas le français comme langue maternelle, mais qui l’utilisent comme langue principale dans leur vie quotidienne.

  46. Transports
    Transports

    Les moyens de transports publics

    Pour planifier vos déplacements en transports en commun, vous pouvez utiliser l’outil Itinéraires de Google.

    Grand Vancouver

    Les transports en commun du Grand Vancouver sont gérés par TransLink. Translink met à la disposition des citadins un ensemble de moyens de transports qui comprend :

    • Les autobus
    • Le SkyTrain (réseau de transport ferroviaire urbain)
    • Le SeaBus (ferry reliant le centre-ville et la rive Nord)
    • Le West Coast Express (trains de banlieue reliant les villes de l’Est du Vancouver métropolitain)

    Les transports en commun sont payants. Vous pouvez obtenir une carte Compass, qui est très pratique puisqu’elle permet de stocker des fonds et des laisser-passer mensuels. Il suffit d’appuyer la carte sur les lecteurs à l’entrée des bus et des stations pour payer son passage.

    Victoria

    Les transports en commun de Victoria sont gérés par BC Transit, qui met à la disposition des citoyens de nombreuses lignes d’autobus.

    Autres villes

    Visitez le site web de votre municipalité pour en savoir davantage sur les transports en commun offerts.

    Les voitures

    Pour conduire une voiture en Colombie-Britannique, vous devrez détenir un permis de conduire valide.

    Permis de conduire

    Votre permis de conduire issu de votre pays d’origine est valable pour 90 jours suivant votre arrivée si vous présentez la preuve que vous avez au moins deux ans d’expérience de conduite. Passé ce délai, vous devrez obtenir un permis de conduire provincial.

    Les titulaires d’un permis de conduire français peuvent simplement se présenter en personne aux bureaux de ICBC pour obtenir leur permis valide de la Colombie-Britannique. Cliquez ici pour consulter la liste des documents à présenter.

    Voici un aperçu des étapes à suivre pour obtenir un permis de conduire en C.B. :

    • Préparation à l’examen du code de la route
    • Examen théorique du code de la route
    • Examens de conduite

    Note : la procédure est simplifiée pour les titulaires de permis de conduire d’un des pays suivants : liste des pays avec procédure simplifiée.

    Pour plus d’informations sur l’obtention du permis de conduire, consultez le site de ICBC.

  47. Religions en Colombie Britannique
    Religions en Colombie Britannique

    Le Canada est constitué d’une diversité religieuse croissante, fruit de la protection de la liberté de religion. De tels changements s’illustrent également en C.-B., où les migrations modifient aujourd’hui le paysage et enrichissent le pluralisme religieux de la province. Selon la première partie de la Loi constitutionnelle de 1982 (appelée La Charte canadienne des droits et libertés), tous les Canadiens et Canadiennes ont droit à la liberté de pensée, de croyance, de conscience et de religion.

    Différents types de foi

    Le christianisme est la religion majoritaire dans la province, en partie du fait des origines européennes de nombreux Britanno-colombiens. Les églises catholiques, anglicanes, luthériennes et baptistes sont les églises chrétiennes les plus populaires en Colombie-Britannique.

    Suite aux vagues d’immigration survenues dans les années 80 et 90 ayant une forte couleur asiatique, beaucoup d’autres religions sont de plus en plus pratiquées en Colombie-Britannique, à savoir le sikhisme, le bouddhisme, l’islam et l’hindouisme.

    Les chrétiens dans l’ensemble restent majoritaires dans la province , la population sikh croît plus vite que n’importe quelle autre communauté religieuse. En effet, la population totale sikh du Grand Vancouver a explosé de près de 60 % depuis 2001.

    Juste après, le bouddhisme est le troisième plus grand groupe de foi, et l’islam, le quatrième.

    Lieux de Cultes

    Un lieu de culte est un endroit dans lequel se réunissent les pratiquants d’une religion pour prier et célébrer leur foi. Les lieux de culte ont un caractère sacré aux yeux des croyants. Ils ont une architecture particulière propre à la religion et aux croyances qu’ils représentent.

    Enfin, il faut noter qu’une proportion grandissante de Britanno-Colombiens déclarent n’avoir aucune appartenance religieuse.

     

  48. Tourisme
    Tourisme

    Avec une population de 4,5 millions d’habitants (dont 2,3 millions à Vancouver et 368 000 à Victoria), la Colombie-Britannique est la troisième province la plus peuplée du Canada après l’Ontario et le Québec.

    Des dix provinces qui composent le pays, la Colombie-Britannique est celle qui se trouve le plus à l’Ouest. Bordée par l’océan Pacifique à l’ouest et surplombée par les somptueuses montagnes Rocheuses à l’est, on peut dire que la Colombie-Britannique incarne bien sa devise Splendor sine occasu, qui signifie en français « splendeur immaculée ».


    Planifier vos vacances en Colombie Britannique

    Si vous voulez vivre au rythme de la Colombie-Britannique, nous vous suggérons d’en découvrir les régions et les attraits. Pour ce faire, consultez les sites web d’information touristiques :


    Des attraits pour tous les goûts

    Notre désir est que vous puissiez découvrir des paysages d’une incroyable beauté, des villes et centres de villégiature passionnants afin de prendre part aux nombreuses activités proposées, telles que le ski, l’observation des baleines et animaux marins, la dégustation de vins sans oublier bien sûr les sorties aux restaurants.

    La Colombie-Britannique n’est pas seulement une destination de choix pour les voyageurs aventureux: elle compte également l’une des plus grandes métropoles du Canada, Vancouver. Vancouver accueille chaque année de nombreuses expositions internationales et attire des milliers de touristes friands de boutiques chics et de restaurants extraordinaires.

  49. Astuce à l’arrivée : le bénévolat, grandement bénéfique
    Astuce à l’arrivée : le bénévolat, grandement bénéfique
    • Pour améliorer son anglais ou son français
    • Pour avoir des références locales
    • Pour acquérir une expérience professionnelle en Colombie-Britannique
  50. 08
    Santé
  51. L’assurance-maladie en C.-B.
    L’assurance-maladie en C.-B.

    La Colombie-Britannique possède un régime public d’assurance-maladie et d’assurance hospitalisation : le Medical Services Plan, ou MSP. Le MSP est un système de soins de santé public à but non lucratif, financé par les recettes de l’État et les transferts de fonds fédéraux. Il s’agit d’un régime destiné uniquement aux résidents de la province. Les immigrants et les réfugiés ont également le droit d’y souscrire.

    Le MSP est complété, sous conditions de revenus, par le programme d’assurance-médicaments PharmaCare, qui couvre l’achat d’un certain nombre des traitements prescrits par votre médecin. Les frais non couverts par ces programmes peuvent être pris en charge par une assurance privée, parfois offerte en totalité ou en partie par les employeurs.


    Inscription au MSP

    Téléchargez la brochure MSP en français sur le site de RésoSanté.

    Il est très important d’entreprendre les démarches le plus rapidement possible après votre arrivée pour obtenir la carte d’assurance-maladie dans les plus brefs délais. Le délai de réception de la carte d’assurance maladie (CareCard) est d’environ 3 mois. Pendant ce temps il est conseillé de contracter une assurance privée. La carte d’assurance santé est individuelle. Il est recommandé de l’avoir en sa possession à chaque visite chez un professionnel de santé ou à l’hôpital.

    Vous pouvez obtenir le formulaire d’inscription en ligne sur le site du Ministère de la santé (en anglais).


    Pour obtenir des renseignements téléphoniques en français sur le MSP, vous pouvez contacter :

    • RésoSanté Colombie-Britannique (organisme provincial à but non lucratif dédié à la santé en français en C.B.) au (604) 629 – 1000.
    • PHSA (Provincial Health Services Authority) au 604-683-7151 à Vancouver et au 1-800-663-7100 (numéro sans frais) ailleurs en Colombie-Britannique.

    La ligne sans frais 1 800 663-7100 permet d’obtenir de l’information sur le processus d’inscription, de modification de vos renseignements personnels ou la démarche à suivre pour obtenir les formulaires. Vous y trouverez aussi des informations sur le Travel Assistance Program.


    Frais d’adhésion

    L’adhésion à l’assurance maladie n’est pas gratuite. Des frais mensuels sont applicables et ceux-ci varient en fonction de la situation familiale et financière de la personne.

    • Pour les personnes à revenus modestes, le montant du versement est réduit sous certaines à conditions. Renseignez-vous auprès des bureaux MSP ou consultez leur site web pour avoir une idée des montants que vous devrez payer.
    • Pour les réfugiés parrainés par le gouvernement fédéral, la couverture est gratuite.
    • Les demandeurs d’asile ne sont pas admissibles au régime d’assurance maladie. Ils peuvent toutefois compter sur une aide d’urgence. Renseignez-vous auprès du Ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté pour en savoir plus à ce sujet.

    Pour plus de détail sur les coûts des primes mensuelles de base, consultez l’article de RésoSanté ici.

     

    Couverture santé du MSP

    Le MSP couvre tous les soins de santé de base tels que les visites médicales et les services médicalement nécessaires (médecins, spécialistes, sages-femmes, …), l’hospitalisation, les services de laboratoire et les procédures de diagnostic commandés par les médecins, ainsi que quelques traitements et services.

    Le MSP ne couvrant pas tout, pensez à adhérer à une assurance complémentaire privée. Les frais des dentistes, des optométristes ainsi que d’autres professionnels de la santé (massothérapeutes, physiothérapeute, psychothérapeutes, etc.) ne sont pas couverts par le régime public d’assurance maladie. Votre employeur vous proposera parfois une assurance complémentaire. Cette assurance couvre en général les coûts liés :

    • aux médicaments sur ordonnance, pour la partie non couverte par le MSP,
    • aux soins dentaires,
    • aux verres de correction,
    • à la physiothérapie,
    • aux services ambulanciers

    Le programme Healthy Kids Program assume certains frais pour les enfants de moins de 19 ans. Renseignez-vous auprès d’un médecin pour plus de détails à ce sujet.

     

    Remboursement des médicaments

    Le gouvernement de la Colombie-Britannique a mis en place un programme de remboursement de médicaments nommé Pharmacare. Il vise à alléger le coût de certains médicaments et est offert aux habitants de la province déjà inscrits au régime public d’assurance maladie (MSP). Plus vos revenus sont modestes, plus le gouvernement pourrait assumer les frais de vos médicaments.

    Pour plus de renseignements à ce sujet, consultez l’un de nos agents, visitez le site web de Pharmacare ou appelez sans frais au 1-800-387-4977 (service en anglais). Note : le formulaire d’inscription à Pharmacare est disponible en français.

  52. Les services d’urgence
    Les services d’urgence

    En cas d’accident ou d’état de santé grave, rendez-vous aux urgences de l’hôpital le plus près de chez vous.

    Appelez une ambulance en composant le 911. Conseil : vous pouvez obtenir un interprète en disant « French ». Le trajet en ambulance n’est pas gratuit, mais les frais peuvent être réglés ultérieurement.

    Si vous avez besoin d’un interprète, renseignez-vous auprès de l’hôpital et/ou faites-vous accompagner par une personne parlant anglais.

    L’hospitalisation est gratuite pour les résidents permanents. Pour les demandeurs d’asile, il est nécessaire d’avoir une autorisation pour que les frais soient pris en charge par le Programme fédéral de santé intermédiaire du ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté.

  53. Trouver un professionnel de santé
    Trouver un professionnel de santé

    Il existe deux grandes catégories de professionnels de santé au Canada : les généralistes (médecins de famille) et les spécialistes. Un médecin généraliste est le praticien qui vous suit régulièrement et qui peut, en cas de besoin, vous référer à un spécialiste. Demandez à RésoSanté un répertoire des spécialistes francophones à donner à votre médecin généraliste.

    De nombreux médecins généralistes ne prennent pas de nouveaux patients. Si vous ne trouvez pas tout de suite un médecin, il est recommandé, lorsque cela est possible, de s’inscrire sur les listes d’attente des médecins ou cliniques qui proposent cette option. Lorsqu’une place s’ouvrira, vous serez contacté pour un 1er rendez-vous de prise de connaissance générale de votre dossier médical.

    Si le médecin que vous souhaitez n’accepte pas de nouveaux patients, n’hésitez pas à rappeler chaque mois son secrétariat pour savoir si une place s’est libérée.

    Dans l’attente d’un médecin de famille attitré, vous pouvez vous rendre dans la clinique sans rendez-vous de votre choix (walk-in clinic) pour une consultation médicale, une demande de renouvellement de médicaments, etc.
    Il est toujours plus facile de parler de soi et de sa santé dans sa langue maternelle. Pour trouver un professionnel de la santé parlant français, il existe le répertoire de RésoSanté qui recense plus de 1200 professionnels de santé parlant français en Colombie Britannique. Ce répertoire est disponible en ligne ou en format papier.

    Si vous avez besoin d’un interprète pour un rendez-vous à l’hôpital, votre médecin doit en faire la demande au préalable. Vous trouverez plus d’information sur le site de la PSHA.

  54. Soins de santé communautaires en français
    Soins de santé communautaires en français

    Retrouvez toutes les informations sur votre santé :

    • Visitez le site web de RésoSanté, l’organisme provincial à but non lucratif référent en matière de promotion des services de la santé et du bien-être en français en Colombie-Britannique.
    • Visitez le site web en français de la Régie provinciale de la santé (Provincial Health Services Authority – PHSA) pour des informations sur les soins de santé en français.
    • Le Guide-Santé est un manuel gratuit répondant à plus de 200 problèmes de santé courants. Vous pouvez le consulter en ligne ou en commander un exemplaire en appelant au 1-800-465-4911ou en ligne sur le site de Heathlink.
    • Healthlink BC regroupe les services d’infirmiers, de pharmaciens et de diététistes avec interprète sur demande. Dans toute la province : 811. Pour les personnes sourdes et malentendantes : 711.
    • Kelty Ressource Center est la source d’information au sujet de la santé mentale et l’usage de substances pour les enfants, les adolescents et les familles en Colombie-Britannique. Le centre offre aussi des ressources au sujet des troubles du comportement alimentaire pour tous les âges. Téléphone : 604-875-2084, ou appelez sans frais de n’importe où en C.-B. au 1-800-665-1822.
    • BC Seniors’line est une ligne téléphonique pour les aînés de la C.-B. Région de Victoria : (250) 952-3181. Sans frais : 1 (877) 952-3181.
    • Il existe des centres de santé publics dans plusieurs quartiers des grandes villes. Les familles peuvent bénéficier de l’avis d’un médecin ou d’une infirmière en présentant leur carte d’assurance maladie. Les coordonnées de ces centres peuvent être trouvées dans l’annuaire téléphonique de votre ville ou les pages jaunes.


    Organismes et événements francophones

    RésoSanté est l’organisme provincial à but non lucratif en matière de promotion des services de la santé et du bien-être en français en Colombie-Britannique. Par ailleurs, les organisations francophones collaborent pour vous offrir régulièrement des activités santé proche de chez vous.

    Restez connecté sur la page Facebook de RésoSanté et inscrivez-vous à l’infolettre pour être sûr de ne rien rater.


    V
    ous souhaitez vous former ou exercer dans le secteur médical en C.-B. ?

    Vous souhaitez suivre une formation médicale en français en Colombie-Britannique ? Contactez RésoSanté pour en savoir plus sur les formations existantes.

    Vous êtes un professionnel de santé formé en dehors du Canada et vous souhaitez exercer en Colombie-Britannique ? Contactez RésoSanté pour connaitre les possibilités qui s’offrent à vous et les démarches à effectuer.


    Autres questions liées à la santé

    Vous vous demandez :

    • où acheter vos médicaments ?
    • comment assurer le suivi de votre grossesse en C.-B. ?
    • qui vous devez voir pour changer vos lunettes ?
    • et bien d’autres questions encore… RésoSanté est là pour y répondre via sa foire aux questions ou ses nombreux dossiers thématiques.
  55. Autres professionnels de la santé
    Autres professionnels de la santé
    • Les frais des dentistes et des optométristes, ainsi que d’autres professionnels de la santé (massothérapeutes, physiothérapeutes, etc.) ne sont pas couverts par le régime public d’assurance maladie. Les frais peuvent être pris en charge par un plan médical pour les personnes couvertes par une assurance privée ou contractée dans le cadre de leur travail.
    • Le programme Healthy Kids Programassume certains frais pour les enfants de moins de 19 ans. Renseignez-vous auprès d’un médecin pour plus de détails à ce sujet.